Le vote contestataire

« Je ne vois pas pourquoi moi de gauche je n’irais pas voter contre Nicolas Sarkozy. »

Dans la série la phrase la plus con, voire la plus criminelle, la déclaration d’un auditeur des Grandes Gueules sur RMC, annonçant son intention d’aller, comme beaucoup d’électeurs de gauche, voter aux Primaires de la droite et du centre.

Le sujet n’est pas ici de dire s’il est bon ou non de déposer un bulletin de vote portant le nom de Sarkozy. Ni même d’établir s’il vaut mieux être de gauche ou de droite, sachant que cela ne signifie plus grand chose à l’heure actuelle.

Non, la bêtise de la déclaration et surtout de la démarche vient du fait de voter CONTRE quelqu’un, et non pas POUR un candidat crédible.

De la même manière, beaucoup annoncent vouloir voter CONTRE Hollande si celui-ci se présente. C’est là aussi une démarche intellectuelle désastreuse. Lire la suite

Un oubli fâcheux

Et ton cartable ?

Dans la série la phrase la plus cocasse, l’exclamation d’une Maman soupirante à l’adresse de son deuxième fils, l’oeil vif et alerte à l’idée d’aller à l’école. Sans cartable certes, mais ce n’est qu’un détail.

L’interjection maternelle a causé un simple haussement d’épaules du style « Ben il est dans la chambre pardi. » Non mais quand même, quelle question.

La Maman, au bord de l’implosion mais tout en contrôle, hausse un sourcil, souffle et, c’est inéluctable, fait demi-tour pour réparer la faute, le pas pressé par ces fichus fatals horaires à respecter. Eh oui, la petite troupe est déjà bien en retard.

Un moment épique et savoureux.

Et puis c’est tout…

Petite pause avec l’Ami Gustave – La méthode du discours

« La droite a toujours pour seul projet la destruction de l’emploi alors que les Français demandent au contraire sa sécurisation.
En fait ils ont changé le nom de leur parti mais pas leur recette libérale semble-t-il. »

 

Dans la série la phrase la plus con, la récitation de Isabelle Mathurin, responsable secteur services publics au Parti Communiste Français.

La phrase en elle-même relève du grotesque – comment peut-on ainsi prétendre qu’un parti politique, quel qu’il soit, d’avoir pour intention première la destruction de l’emploi ? En effet, les premiers dirigeants politiques capables de créer et de pérenniser l’emploi s’assureront un avantage certain au cours des élections suivantes.

Passons cependant l’analyse de toutes les inepties de cette déclaration, chaussons nos lunettes et notre sonotone et revenons sur une étude précise du contexte de cette phrase. Et surtout comment elle a été prononcée.

La représente communiste était interrogée au cours de l’émission « Radio Brunet » sur RMC à propos de la proposition cohérente de Jean-François Copé de revenir sur le privilège de l’emploi à vie dont jouissent tous les fonctionnaires.

Lire la suite

Reconversion

Manaudou veut faire du handball. C’est comme si moi je voulais faire de la danse classique.

 

moscato_2

(Source Photo : RMC Sport TV)

Dans la série la phrase la plus cocasse, la déclaration de Vincent Moscato juste avant son émission au micro de Roselyne Bachelot le 27 septembre, à propos de la décision de Florent Manaudou, vice-champion olympique du 50 mètres nage libre, de se consacrer quelques temps au handball.

Alors, le show man et ancien rugbyman Vincent Moscato a donné son avis. Drôle, direct, efficace. Pas la peine d’argumenter : parfait !

Quant à tout ce qui a été entendu sur la question de la reconversion du nageur, une seule chose à préciser : l’athlète n’a jamais annoncé vouloir intégrer l’équipe de France de Handball. Or, tout le monde ou presque a glosé, vitupéré ou maugréé sur le soi-disant irrespect du sprinteur. Bref, il n’y avait juste rien à dire. On peut espérer qu’un jour les éditorialistes et autres analystes de cour de récré puissent un jour commenter que ce qui a été dit ou fait. Enfin, pour ça, on peut toujours attendre.

D’ici là, imaginer le sieur Moscato en tutu autour de la taille, les pointes sur les petons, ça vaut son pesant de cacahuètes.

Et puis c’est tout…

En presque live ci-dessous :

(Source : 100% Bachelot – RMC – Emission du 27/09/2019 – 15h54)

Les excuses perpétuelles

Ouais, mais c’est encore un gamin.

 

aurier


(Source Photo Eurosport)

Dans la série la phrase la plus con, la réponse d’un auditeur de RMC au micro de Roselyne Bachelot, le 27 septembre dernier.

Le contexte ? Une discussion sur l’exemplaire – c’est ironique – défenseur du PSG, Serge Aurier.

Un rappel des faits ?
Mis à pied au cours de la saison passée pour une pitoyable et insultante déclaration à propos de son entraîneur et de ses coéquipiers de l’époque, le footballeur se permettait peu de temps après – histoire de peaufiner le tout – d’insulter un agent de police.
Bref, pas la peine de tourner autour du poteau de corner, le joueur comparait devant la justice et se trouve condamné (à l’heure actuelle, un appel est en cours). Lire la suite

La France égalitaire

La France se croit inégalitaire.
En France, le barème de l’impôt sur le revenu corrige 40% des inégalités de revenus. La France c’est 1% de la population du monde et c’est 15% des revenus sociaux. La France est au contraire un pays extrêmement égalitaire.

Dans la série la phrase la plus crédible, la précision de Pascal Perri au micro des Grandes Gueules sur RMC, en contradiction avec les propos de  Christophe Guilluy, auteur de l’étude « Le Crépuscule de la France d’En-Haut« .

La France par la prisme de la réalité des chiffres.

Et pendant ce temps, la foule qui n’y comprenait rien, criait « Vive la Mariée !« .

Et puis c’est tout.

En presque live ci-dessous :

(Source : Les Grandes Gueules – RMC – Emission du 27/09/2019 – 12h10)