Le vote contestataire

« Je ne vois pas pourquoi moi de gauche je n’irais pas voter contre Nicolas Sarkozy. »

Dans la série la phrase la plus con, voire la plus criminelle, la déclaration d’un auditeur des Grandes Gueules sur RMC, annonçant son intention d’aller, comme beaucoup d’électeurs de gauche, voter aux Primaires de la droite et du centre.

Le sujet n’est pas ici de dire s’il est bon ou non de déposer un bulletin de vote portant le nom de Sarkozy. Ni même d’établir s’il vaut mieux être de gauche ou de droite, sachant que cela ne signifie plus grand chose à l’heure actuelle.

Non, la bêtise de la déclaration et surtout de la démarche vient du fait de voter CONTRE quelqu’un, et non pas POUR un candidat crédible.

De la même manière, beaucoup annoncent vouloir voter CONTRE Hollande si celui-ci se présente. C’est là aussi une démarche intellectuelle désastreuse. Lire la suite

Petite pause avec l’Ami Gustave – La méthode du discours

« La droite a toujours pour seul projet la destruction de l’emploi alors que les Français demandent au contraire sa sécurisation.
En fait ils ont changé le nom de leur parti mais pas leur recette libérale semble-t-il. »

 

Dans la série la phrase la plus con, la récitation de Isabelle Mathurin, responsable secteur services publics au Parti Communiste Français.

La phrase en elle-même relève du grotesque – comment peut-on ainsi prétendre qu’un parti politique, quel qu’il soit, d’avoir pour intention première la destruction de l’emploi ? En effet, les premiers dirigeants politiques capables de créer et de pérenniser l’emploi s’assureront un avantage certain au cours des élections suivantes.

Passons cependant l’analyse de toutes les inepties de cette déclaration, chaussons nos lunettes et notre sonotone et revenons sur une étude précise du contexte de cette phrase. Et surtout comment elle a été prononcée.

La représente communiste était interrogée au cours de l’émission « Radio Brunet » sur RMC à propos de la proposition cohérente de Jean-François Copé de revenir sur le privilège de l’emploi à vie dont jouissent tous les fonctionnaires.

Lire la suite

Le slogan qui va sauver la planète


« Sauvons la planète, sortons du capitalisme. »



Dans la série la phrase la plus con, le slogan politique vu sur les dernières affiches du « Nouveau parti anti-capitaliste ». Une affirmation doublement crétine, puisqu’elle joue sur différents plans tous aussi cons les uns que les autres.

Lire la suite…

Le politiquement correct dans les cantines


« Attention, aujourd’hui il ne faut plus parler de cantine mais de restauration scolaire. »



Dans la série la phrase la plus con, la précision apportée au cours d’un reportage, diffusé dans « l’Édition Spéciale » sur Canal+ et concernant la qualité des cantines dans les établissements scolaires et, à raison, fortement critiquées dans une enquête réalisée par le Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche.

Lire la suite…

La peur permet le contrôle


« Derrière le discours sur la crise, il y a la peur, et il y a une peur qui tous les jours augmente et qui est utilisée très délibérément, très sciemment par les gouvernements, même dans les démocraties, pour réduire les libertés. »



Dans la série la phrase la plus crédible, l’inquiétante constatation de l’avocat Thierry Levy, dans l’émission « Ce soir ou jamais » sur France 3.

Lire la suite…

Service public : définition à la française


« Pour rattraper le retard dans le traitement des dossiers, la préfecture de l’Yonne a décidé de fermer le service des cartes grises, jeudi toute la journée. »



Dans la série la phrase la plus con, la révélation de l’édition régionale de France 3 Bourgogne à propos du service des cartes grises de la préfecture d’Auxerre, qui croule sous les ‘dossiers‘, la pauvre, et ne parvient plus à assumer un simple travail d’immatriculation de véhicules. Ainsi certains ‘usagers‘ (sic) doivent patienter plusieurs heures avant d’obtenir, quand ils en ont la chance, un simple papier.

Lire la suite…

Débat sur l’identité nationale


« Les jeunes sont trop jeunes, les vieux sont trop vieux et au milieu c’est des feignants. Voilà le résumé de notre beau pays. »



catch4Dans la série la phrase la plus crédible, la constatation ironique des commentateurs du catch sur NT1 et RTL9- oui, on y apprend moult choses – en train de faussement se chamailler sur un sujet de divertissement et qui au final délivrent une vérité bien dérangeante.

Lire la suite…