La goutte qui fait déborder la vase


« On manque de recherches rigoureuses sur le fait que le Père Noël encourage des attitudes néfastes. »



Dans la série la phrase la plus crade, l’étude complètement effarante et déplacée du Docteur Nathan Grills – oui il est bien docteur. Chercheur australien, qui multiplie les déclarations immondes pour faire parler de lui et s’offrir un sympathique moment de grâce en jonglant simplement sur quelques peurs et problèmes qui ont droit aux grands titres dans les médias.

Lire la suite

Publicités

Les flocons, les trains et le service public – épisode 6


« Et ce soir on apprend que l’Eurostar qui a pu quitter la Gare du Nord tout à l’heure est à son tour resté bloqué à la sortie du tunnel sous la manche, les passagers vont devoir évidemment changer de train. Le trafic Eurostar devrait rester très perturbé demain.
La SNCF se refuse à publier des estimations de circulation mais annonce qu’elle transportera en priorité les voyageurs anglais devant rentrer chez eux. »



Dans la série la phrase la plus con, et la plus crade, la terrible conclusion – à moins que ce ne soit qu’une fin de chapitre ? – suite aux incidents inexpliqués, probablement dûs à la météo, ayant engendré des retards considérables pour les passagers de la ligne Eurostar Paris-Londres.

Lire la suite…

Les flocons, les trains et le service public – épisode 2


« Parti à 21h30 de Paris le train devait arriver deux heures vingt plus tard à Londres. Finalement les passagers
ont dû patienter 13 heures à bord sans possibilité de sortir ni information fiable. »


« Dix fois, ils nous ont dit : ‘On a pris une décision, on part à Londres, on a pris une décision, on rentre sur Paris. On a pris une décision, machin. On n’a pas bougé d’un centimètre.’
Côté britannique, même énervement des passagers, ceux-là sont restés plusieurs heures bloqués dans le tunnel sous la manche à plus de cent mètres sous le niveau de la mer :
Par moment il n’y avait plus de chauffage ni de lumière, nous n’avions rien : ni nourriture, ni couverture. Simplement un peu d’eau qu’ils nous ont donné.’
Au total plus de deux mille personnes ont passé la nuit coincés à bord et un seul Eurostar a pu circuler aujourd’hui.« 



Dans la série la phrase la plus con, et surtout la plus crade, les révélations déplaisantes apportées par les passagers ayant subi les insuffisances déplorables de la SNCF. Lire la suite…

Les flocons, les trains et le service public – épisode 1


« Le trafic Eurostar a été paralysé toute la journée à cause du froid. Hier soir, plusieurs trains se sont même retrouvés bloqués en plein milieu du Tunnel sous la Manche.
Résultat : deux mille passagers ont dû passer la nuit sous la mer. »



Dans la série la phrase la plus con, voire la plus crade, le nouvel épisode de la thématique de la semaine consistant à démontrer l’incompétence et l’incurie des services publics français grâce à quelques flocons de neige, avec ici des milliers de concitoyens, accompagnés de tout autant de nos voisins britanniques, subissant les grandes performances des employés de la SNCF.

Lire la suite…

Les effroyables conditions de travail des chauffeurs du RER


« Un agent du RER A ne conduit que 2h50 par jour. »



Dans la série la phrase la plus con, et la plus crade, la précision salutaire apportée par le Figaro et qui permet d’éclairer encore un peu plus les conditions de travail effroyables – c’est littéralement le retour à Germinal et à Etienne Lantier ! – des conducteurs de la ligne de RER en grève depuis maintenant plus d’une semaine, contraignant d’ailleurs les vrais travailleurs à utiliser leur voiture sous des conditions climatiques impossibles.

Lire la suite…

Faire preuve de bonté et de salutaire humanité est désormais un crime


« Une fillette et son petit frère ont été brutalement enlevés à leur famille d’accueil. ‘Trop d’amour‘ estime la justice, qui a choisi de les placer en foyer pour préparer leur retour chez leur mère biologique. »


« Ce qu’on reproche à cette famille d’accueil ce n’est pas de les avoir maltraités ou de les avoir délaissés mais bien au contraire d’avoir tissé des liens trop étroits. Pourtant il a toujours été clair pour eux comme pour Martine et son mari qu’il s’agissait d’une transition avant de retrouver leur mère biologique. »


Dans la série la phrase la plus crade, l’inadmissible et inhumaine décision de justice, obtenue par le Conseil Général de l’Oise, qui condamne une famille d’accueil pour avoir tisser des rapports tout simplement justes et bienveillants envers des enfants dont elle avait la charge pendant une durée déterminée.

Lire la suite…

Grippe A : des erreurs prévisibles qui ne choquent personne


« On pouvait s’y attendre : dans une campagne de vaccination à si grande échelle, on a appris hier que plusieurs erreurs avaient été commises dans les centres de vaccination contre la grippe A. »



Dans la série la phrase la plus con, voire la plus crade, l’ignoble manière dont Aïda Touihri, présentatrice du 12:50 sur m6, présente une information encore plus immonde.

Lire la suite…