Patrick est magique


« Quand Patrick pousse la chansonnette, c’est l’apothéose. »



Dans la série la phrase la plus con, E… et P… (oui, ils s’y mettent à deux pour faire ça) osent aller jusqu’à l’extase lorsque Patrick Sébastien chante braille à la fin de son émission.

Il ne faut pas remettre en cause le contenu de son programme, avec d’ailleurs des numéros très impressionnants. Mais de là à parler d’apothéose lorsqu’il faut faire tourner le petit bonhomme en mousse dans les serviettes, faut pas trop déconner quand même.

Et puis c’est tout…

(source TéléStar n°1670)

Publicités

Drame National


« Ce feuilleton constitue notre seule distraction. Le supprimer le mercredi, c’est vraiment révoltant.« 



Dans la série la phrase la plus con, non pas une mais des monuments de grande poésie française. Rien ne va plus, le monde est au bord de l’effondrement.

Car il s’agit bien d’un drame, d’une infamie, d’une hérésie !

Les téléspectateurs sont déchaînés et ne cachent plus leur mécontentement. Ce sont littéralement des tonnes de phrases les plus colériques possibles qui se déversent dans des courriers survoltés. La rédaction de TF1 est submergée. Les éditorialistes des magazines consacrés aux programmes télé croulent sous les protestations. Il faut faire quelque chose. Vite !

Lire la suite…

Attaque frontale, la suite


« J’ai été trop dur avec Arsène. Je me suis fait disputer par mon papa. »



Dans la série la phrase la plus con, Monsieur Platini qui essaie de se rattraper comme il peut après sa déclaration de début de semaine (voir l’Attaque frontale). Et en plus, son Papa l’a grondé. Bigre !

Lire la suite…

Mon Dieu quelle horreur


« J’ai pris 2,27 kg et c’est comme un scandale national. »



Dans la série la phrase la plus crédible, le petit rappel de Mme Parker, à savoir Eva Longoria, lucide devant l’agitation frénétique des journaux charognards parce que sa silhouette diffère légèrement des allumettes traditionnelles.

C’est comme ça… et puis c’est tout.

Pour en savoir plus…