LPLPC ?


Tout commence dès le plus jeune âge.
Bébé Bink, voulant réclamer son biberon ou attraper le livre dans une armoire, tend la main et lâche ses premières syllabes :

« Aaareuhhh Gouzi Kluph Gzeu Gzeu. »

Il s’exprime.
Parce qu’il est content, parce qu’il est curieux, parce qu’il est en colère.
Puis tout s’enchaine.

Les Aaareuh aaareuh laissent place aux « Dis PÔpa c’est quoi cette bouteille de lait ? », les Gouzi Gouzi s’effacent devant les « Dis MôMan, qui c’est l’plus fort, le Rhinocéros ou l’Hippopotame ? »,
les Gzeu Gzeu sont remplacés par les « J’aime pas Tata Brigitte, elle pique. » ou par les « Moi, quand je serais grand, je voudrais faire pompier. Pour grimper sur la grande échelle. »

Que ce soit pour exprimer de la peur, de l’envie, de la gaieté, de l’ironie, de la moquerie, du défi, de la curiosité ou tout le reste du tralala tsouin tsouin associé, le meilleur moyen trouvé par l’Homo Sapiens Sapiens reste la parole, écrite ou orale.
Il choisit des mots, les assemble et en fait des phrases. Pour dire à peu près tout. Avec parfois n’importe quoi.

Ainsi, pour beaucoup, tout a même commencé avec la phrase la plus créative « Que la lumière soit. »
Puis Clovis rageur appuya à coup de hâche sa phrase la plus cruelle en proclamant « Souviens-toi du vase de Soissons. »
Ce fut ensuite au tour de Galilée qui, abattu mais non résigné, insista tout de même avec sa phrase la plus couillue de l’époque : « Et pourtant elle tourne ».
Tout a bien sûr continué.
La déclaration d’indépendance Américaine a ainsi insisté sur « Le droit à la recherche du bonheur », Cyrano se moucha et pétuna en déclamant ses phrases les plus classiques « C’est un pic, c’est un cap, que dis-je c’est une péninsule. »
Et Gabin se noya dans les mirettes de Michèle et sa phrase la plus célèbre : « T’as d’beaux yeux tu sais. »

C’est un fait : depuis le début, personne ne s’arrête.
Tout s’accélère et, finalement, Miss France et Internet sont arrivés.
Le web. Outil magnifique symbole d’une société de communication. Dans des délais infiniment réduits, tout se sait, tout se dit, tout se retient. Même les conneries.
Chaque petite phrase, de la plus anodine à la plus importante déclaration officielle, peut prendre des proportions inimaginables. La plus petite bêtise est lue et entendue.
Et Miss France dans tout ça ? Elle est devenue le symbole de la personne capable de sortir une phrase inattendue, sortie de nulle part, à la profondeur abyssale.

« Je suis contre la Guerre et la Faim dans le Monde. »

Enfin, de la grande et belle poésie. Tout le monde en veut et en redemande.
C’est devenu même un combat et un effort de tous les jours. Chacun veut y mettre sa petite touche.
Des écolo-bobo, avec leur « Libérez les Huitres du Bassin d’Arcachon, libérez les Huîtres du Bassin d’Arcachon. », aux syndicalistes surchauffés « Nous réclamons la hausse du pouvoir d’achat et surtout plus de sous à la fin du mois. », en passant par les ados révoltés « Ouaaaaahhhh j’te kiffe, t’es trop de la balle de bombe of the bistouflaïe. », les phrases les plus cocasses illuminent nos journées.

Nous ne nous en rendons même plus compte mais, tous les jours, dans les journaux, à la télé, sur le net ou dans la rue, les phrases les plus curieuses nous assaillent.

Ce modeste site propose donc d’essayer de répertorier toutes ces folles phrases les plus craquantes.
Avec un oeil tout simplement subjectif et une mauvaise foi claire et assumée, partons à la chasse aux Phrases les Plus Cocasses, les Plus Couillues, les Plus Candides, les Plus Câlines, les Plus Comiques mais aussi les Plus Cons.

Pour finalement montrer que, vraiment, « Les méchants, c’est pas bien. »

Et puis c’est tout !


Comment ça marche ?



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s