LPLPC Corp


Qu’est donc cette bien étrange LPLPC Corp ?


Tout a commencé avec l’apparition incongrue de LPLPC – la Phrase la Plus C…, folle et farfelue initiative consistant à relever et à répertorier toutes les phrases les plus cocasses, les plus critiques, les plus candides, les plus comiques et bien entendu les plus cons qui, sans cesse, égayent le quotidien.

En effet, chaque petite phrase, de la plus anodine à la plus importante déclaration officielle, peut prendre désormais des proportions inimaginables. Tous les jours, via la presse, les médias audiovisuels ou internet, les phrases les plus curieuses nous assaillent. C’est même devenu un combat et un effort constant, chacun voulant y mettre sa petite touche. Face à ce fait de société incontournable, il fallait bien tenter de les relever et constater leur portée plus ou moins profonde sur chacun. C’est donc ainsi qu’est née LPLPC – The Original One.
Mais, alors que l’expérience demeurait fort attractive, bien que parfois rageante, une sombre tendance s’est petit à petit dessinée. A chaque fois qu’une phrase classe, cocasse ou crédible pointait son nez, un flux de phrases les plus cons ne manquait pas de venir balayer le tout d’une main perfide et ravageait toute la sagesse ou l’amusement ressenti au coin d’une petite phrase tout juste claquante. Cela n’arrêtait pas et n’est pas prêt de cesser d’ailleurs.

A croire que le monde ne se contentait que de bêtises et d’inepties en tout genre, la parole restant monopolisée par les pessimistes, les nuisibles, les politiques et les grands penseurs du monde de demain. Une foule immense d’aigris en tout genre, transformant chaque chose en la pire des vilénies ou atrocités. De temps en temps, il était certes possible de saisir au vol quelque émerveillement ou sourire salutaire. Mais cela demeurait, et reste toujours, hélas, de plus en plus difficile voire même profondément suspect et était à chaque fois détruit par la bêtise et la noirceur de la majorité bruyante. Avec, en point d’orgue, ni plus ni moins que l’attaque de l’événement le plus lumineux qui soit, à savoir Noël et Santa Klaus, son plus jovial représentant. S’en était évidemment beaucoup trop.

Il est donc vite devenu évident que l’insensé projet de consigner les Phrases les Plus C… du quotidien relevait de la douce folie et engendrait des séquelles profondes. C’est pourquoi, plutôt que tout cesser ou se lamenter dans le n’importe quoi et laisser les aigris continuer leur œuvre de destruction, la nécessité de continuer, encore et toujours, s’est vue renforcée. Histoire de jeter à la face des nuisibles leur intolérable connerie.

Mais, et c’est bien là le point le plus essentiel, il a surtout été décidé de procéder à un léger réajustement et d’amener un équilibre légitime.
C’est ainsi que la Place la Plus C… s’est naturellement ouverte. Appelée à rassembler une quantité incroyable d’extraits d’œuvres diverses, d’anecdotes amusantes ou de simples ‘petits détails’ les plus variés, cet endroit farfelu semble regrouper à peu près tout et n’importe quoi. Mais, en réalité, une inexplicable idée semble vouloir se dégager de cette place. A chacun, justement, d’y trouver ce qu’il doit y trouver.

L’ouverture de la Place la Plus C… a rapidement provoqué des émules et en premier lieu l’apparition d’un drôle d’hurluberlu. C’est ainsi qu’a débarqué Friedrich Binanders, Le Professeur le Plus C…, éminent scientifique, accessoirement savant fou, psychologue intransigeant, râleur humaniste et inclassable énergumène, qui demeure bel et bien le Professeur le plus calé, parfois le plus con mais surtout le plus consulté, car conseiller hors pair de toutes les vedettes, hommes politiques, sportifs ou simples anonymes. Répondant aux nombreuses demandes de chacun, il tente à chaque fois de remettre en selle les inquiets ressentant l’effroyable sentiment d’être perdus dans ce monde si étrange. Que ce soit pour un courrier du cœur, une consultation médicale ou un avis politique, il tente toujours de trouver le mot juste pour résoudre les pires situations ou mettre des grandes claques dans la tête des vilains, tout en mâtinant ses propos d’un peu d’humour. Car cela ne fait, évidemment, pas de mal. Son but restant d’aider à regarder autrement et de rappeler que tout est bien. Et surtout que la prochaine fois sera meilleure.

Drôle d’histoire certainement. Mais ce n’est que le début. Car, outre le Professeur le Plus C…, d’autres zigotos ont également l’intention d’intégrer la LPLPC Corp. Ils arriveront simplement quand le temps sera venu.

D’ici là, il faut pourtant se rendre à l’évidence : bien que parfaitement invisible et ignoré par la grande majorité, une sorte d’étrange équilibre s’est finalement créé.
Avec le secret espoir qu’il soit un jour rompu.
Du bon côté.


Pour ceux qui aimeraient effleurer du bout des doigts ce que pourrait représenter la LPLPC Corp, un exemple en vidéo ci-dessous :



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s