La crédibilité vue par Raymond Domenech


« D’abord, le chiffre est complètement ahurissant. Si ça avait été ça, j’aurais bondi de joie, j’aurais été heureux comme tout. Mais je vous assure que c’est loin du compte. C’est un pur mensonge. »



Dans la série la phrase la plus con, la petite bombe à retardement de Raymond Domenech, le sélectionneur de l’équipe de France de football, lancée le 23 novembre dernier et qui revient lui exploser en pleine tête. La question tournait autour de la valeur de la prime gagnée par le manager tricolore après la qualification pour le Mondial 2010. Les chiffres avancés – plus de 800 000 euros – avaient fait bondir l’entraineur français qui criait à l’infamie et au mensonge.

Mais voilà, le montant officiel de la somme en question a été avancé par la Fédération Française elle-même, ce qui donne finalement toute sa saveur à l’interview accordée par le grand Raymond(*). Pas la peine d’en rajouter plus, il suffit juste d’écouter, en ayant en tête justement la valeur du chèque tombé dans la poche du monsieur.

En presque live ci-dessous :
(cliquez sur le triangle pour lancer la lecture)

http://www.opendrive.com/files/5860245_FnBot/menteur.mp3%20


Outre toutes les révélations – ou plutôt les confirmations – apportées par ces déclarations combinées au chiffre officiel, il est possible de se poser une dernière question quant à la grandeur des instances dirigeantes de la Fédération Française de Football. Le but de cette manœuvre ne serait-il pas de désavouer Raymond Domenech ?
En effet, confirmer la valeur de la prime accordée aux joueurs et encadrement de l’équipe de France revient à ouvertement présenter le sélectionneur comme un fieffé menteur, vu qu’il est forcément impossible que les pontes de la FFF n’aient pas eu connaissance de l’interview donnée il y a quinze jours. Dans ce cas, cela voudrait également dire qu’il y a de fortes chances que les jours de Domenech à la tête des Bleus sont plus que comptés, ce qui finalement n’est pas une mauvaise nouvelle.
La seconde solution est encore plus drolatique. Domenech ne serait nullement menacé à son poste et la révélation des sommes gagnées au cours de la qualification au Mondial 2010 ne tiendrait qu’à une chose : les dirigeants et grands penseurs de la Fédé sont tout simplement complètement dépassés et hors-circuit.
En résumé, ils sont complètement cons. Sur ce point, la réponse dans quelques jours, avec le maintien ou non de Raymond à la tête des Bleus.

Et puis c’est tout…



En presque live ci-dessous, l’analyse de la déclaration de Domenech par Jean-François Apathie au micro du « Grand Journal » sur Canal+ :
(cliquez sur le triangle pour lancer la lecture)

http://www.opendrive.com/files/5860250_qwtiQ/menteur2.mp3%20


(*) Le passage en question commence après 33 minutes et 20 secondes d’interview.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s