Un amour de vaccin


« Ça peut donner de la fièvre, ça c’est sûr, on le sait. Puisque c’est les effets secondaires habituels des vaccins. »



Dans la série la phrase la plus con, l’explication de Daniel Floret, président du comité technique des vaccins, tentant de minimiser la conséquence des surdosages dont ont été victimes certains enfants en Bretagne.


En presque live ci-dessous :
(cliquez sur le triangle pour lancer la lecture)

http://www.opendrive.com/files/5845620_Saz6L/effets_secondaires_vaccin.mp3%20

Une déclaration splendide où le professeur émérite affirme que les effets d’un vaccin, connus de tous, ne sont qu’une simple fièvre. Soit.

Mais au fait, c’est quoi donc la fièvre ?

D’après les dictionnaires et autres encyclopédies, la fièvre n’est rien de moins qu’une réaction de défense contre une agression appelée à activer certains mécanismes immunitaires et inflammatoires. En résumé, un vaccin est considéré par l’organisme comme une substance nocive et entraine par conséquent l’activation des mécanismes de défense.

Finalement, qui est le méchant ? La grippe ou le vaccin ? Finalement, les deux. En respectant quelques consignes élémentaires d’hygiène, la grippe peut être évitée. Pour le vaccin par contre, les files d’attente sont de plus en plus longues devant les portes d’entrée des centres de soin. Mais comme le rappelle le professeur Floret, le vaccin est méchant, « on le sait ».  Logique.

Et puis c’est tout…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s