Les terrifiants chiffres de la grippe A : toute la population française touchée


– Combien de Français sont contaminés aujourd’hui par la grippe A ?

– Plus d’un million sûrement. Après je ne sais pas exactement, les chiffres évoluent très vite en ce moment.



Dans la série la phrase la plus con, la réponse du professeur Jean-François Delfraissy, directeur de l’institut des maladies infectieuses et également directeur de l’Agence Nationale de Recherche contre le SIDA, à Jean-Michel Apathie, concernant le nombre de cas de grippe A en France le 26 novembre à 7h49.


En presque live ci-dessous :
(cliquez sur le triangle pour lancer la lecture)

http://www.opendrive.com/files/5816344_SSCc7/cas_grippeA.mp3%20

Comme on peut le voir, il est apparemment déjà très difficile de déterminer un chiffre parfait de l’étendue de la terrifiante épidémie qui ravage la population française, 68 décès depuis le début de l’épidémie ! Les incertitudes n’empêchent cependant pas les pouvoirs publics de crier au loup et de créer un véritable climat de situation post-apocalyptique.« Un million de cas sûrement… » Sûrement !? En gros, c’est pas sûr quoi.

Heureusement, le cher Professeur nous rassure : l’épidémie évolue très vite, c’est pourquoi on ne peut pas avancer de données précises. Ce fait est évidemment parfaitement confirmé par les chiffres avancés cinq heures plus tard pendant les informations du 12:50 sur m6 :


« Plus de deux millions et demi de personnes ont déjà eu la grippe A en France. »



En presque live ci-dessous :
(cliquez sur le triangle pour lancer la lecture)

http://www.opendrive.com/files/5816347_ZDUOy/cas_grippeA2.mp3%20

En à peine quelques heures, le nombre de cas a été ainsi multiplié par 1,5. Franchement costaud la grippette, non ?

Cette nouvelle statistique peut donc être vu de diverses manières :

– les chiffres sont parfaitement justes. Cela signifie donc qu’en à peine 5 heures, le virus s’est propagé à une vitesse considérable. Avec 2,5 millions de cas le 26 novembre à 13h, et une telle propension à la contamination, l’ensemble de la population française, soit un peu plus de 65 millions d’habitants, sera atteinte par la grippe A le samedi 28 novembre à 5 heures du matin ! Ah ben voilà, ça y est, nous sommes tous touchés et personne ne nous tient au courant.

Sans jouer sur les chiffres, et toujours en considérant qu’ils sont justes, on peut voir une légère nuance entre les deux déclarations ci-dessus : « Plus d’un million de Français sont actuellement contaminés » et « Deux millions et demi de personnes ont eu la grippe ». Là encore, avec cette dernière phrase, on saisit toute la subtilité de bien présenter une information : un chiffre énorme et en filigrane, le fait qu’il ne s’agit pas de la situation actuelle : « ont eu la grippe« .
Ce qui veut dire que, sur 2,5 millions de personnes concernés, seuls 68 décès ont été comptabilisés, soit un taux de mortalité de 0,00272% pour les personnes contractant le virus. Désormais c’est clair, la grippe A est l’ennemi public numéro un !

– les chiffres avancés sont justement totalement erronés, tout simplement parce que il est impossible de déterminer le nombre de cas. Ainsi, sur le site de l’Institut de Veille Sanitaire, organe officiel chargé de surveiller la situation épidémiologique dans l’hexagone, il est précisé : « Le nombre de consultations pour grippe clinique en médecine de ville a nettement augmenté dans l’ensemble des régions de France métropolitaine, à l’exception de l’Île-de-France. »

Consultations pour grippe clinique signifie simplement que sont fourrées dans le même panier grippe saisonnière et grippe A. Cela permet évidemment de faire gonfler les chiffres. Et si Madame Chompiard va voir son médecin parce qu’elle a la gorge qui gratouille et la toux grasse, pensant qu’elle a contracté la terrifiante grippe alors que ce n’est qu’un vilain rhum, son cas sera contabilisé comme une « consultation pour grippe ».

– Alors c’est peut-être autre chose ? Y aurait-il une intention cachée, de la part des pouvoirs publics et/ou des journalistes, de jouer avec les chiffres et pousser la population à un sentiment de panique et de situation incontrôlable, le tout dans une ambiance festive et animée, histoire d’écouler quelques stocks  ? « Vaccinez-vous, vaccinez-vous, vaccinez-vous… »
Ah non, ne tombons-pas dans la paranoïa. Regardons la carte montrant les cas touchant chaque région, c’est tout rouge tout plein partout. Heureusement, il y a une légende : le rouge foncé très rouge représente de 255 à 500 cas pour 100 000 habitants. Soit un taux de contamination de 0,25% jusqu’à, pour le pire des cas, 0,5%.
Ah oui là tout de suite, ça fout les choquottes !

Et puis c’est tout…


Tout savoir sur le vaccin et la Pandémie de grippe A avec LPLPC : 123456 7891011


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s