Communisme mon amour


« Ce n’était pas la mort du communisme, c’était la mort d’une construction de régimes qu’on avait appelé les régimes du socialisme réel, qui se targuaient du mot communisme et qui quelque part avaient installé des régimes autoritaires, centralisés, bureaucratiques. »



buffetDans la série la phrase la plus con, la magnifique relecture de l’histoire par Marie-Georges Buffet, secrétaire générale du Parti Communiste français, au micro de Jean-Michel Apathie ce matin sur RTL. Interview au cours de laquelle le sujet principal fut évidemment le vingtième anniversaire de la chute du Mur de Berlin, qui a  suivi ou précipité la fin des régimes socialistes de l’Europe de l’Est et par conséquent l’effondrement, in fine, de l’U.R.S.S., symbole et porte-drapeau du communisme international.

En presque live ci-dessous :

(cliquez sur le triangle pour lancer la lecture)

http://www.opendrive.com/files/5732433_jrG7Y/buffet.mp3%20


En réalité, et en analysant simplement l’Histoire, il est facile de constater que les régimes « socialistes » de l’Europe de l’Est répondaient au doigt et à l’œil du Kremlin, et étaient donc plus que des proches cousins des sociétés communistes. On se rend compte que Marie-Georges Buffet, dans le simple but de redorer l’image de son parti chéri et pour trouver quelques rares électeurs, joue sur les mots pour dissocier la chute du Mur, provoqué par la gronde du peuple qui ne pouvait finalement vivre dans le plus strict sens du terme, des exactions infâmes des régimes communistes. L’élu du PCF se permet donc de sortir les mots « centralisés, bureaucratique et autoritaire », mais oublie simplement qu’ils s’appliquent à la société actuelle, de plus en plus oppressée par l’État – ce qui fait bien de la France un pays socialiste et en aucun cas un régime ultra-libéral, sic.

Les termes avancés concernent également les propositions classiques des programmes de campagnes du PCF, ou du PS, qui avancent sans cesse les mots impôts, taxation, contrôle ou réglementation, notions qui nécessitent obligatoirement l’instauration d’une bureaucratie lourde, d’une autorité sévère et d’une inacceptable coercition.

Et c’est là le plus navrant dans la célébration de l’anniversaire de cet épisode primordial de l’histoire planétaire : alors que tous les médias, à la télévision, à la radio ou sur internet, relatent les magnifiques scènes de liesse populaire et de joie partagée le soir du 09 novembre 1989, pas un ne revient sur les raisons profondes qui ont amené ce jour heureux. A savoir ce qu’était la vie dans les sociétés communistes de l’époque.

L’intervention maladroite et inappropriée de Marie-Geroges Buffet permet cependant de constater ou de se rappeler ce que peut donner le communismesocialisme réel‘.

Mais si, le socialisme ! Vous savez bien : Ségolène Royal, Benoit Hamon, Arnaud Montebourg, François Hollande, Jack Lang, Bernard Kouchner (tiens, un ministre !), Eric Besson (tiens, un autre ministre), Frédéric Mitterand (tiens, patati patata…), Martine Aubry, Lionel Jospin et tous leurs acolytes.

Et puis c’est tout…


L’intégralité de l’interview de Marie-Georges Buffet ici.


Quelques relents communistes sur LPLPC : 123456



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s