Poésie ovale et jeu concours


« Reviens là, cul de pélican ! T’as jamais eu ton bac. »



Dans la série la phrase la plus cocasse, le rappel à l’ordre tout en finesse d’un entraineur de rugby pendant une difficile séance de travail physique de ses joueurs, toujours prompts à filouter pendant les exercices, comme  le vol du départ d’une course d’endurance. D’où la colère légitime du coach faussement en colère, qui s’en prend à l’un des hurluberlus ne suivant pas les règles établies.
Pour information, le dit cul de pélican a bien eu son baccalauréat. Certes après plusieurs essais infructueux, mais il l’a eu.

Toute la magie de cette phrase réside pourtant dans le fait qu’elle peut servir ad vitam eternam dans des contextes forts différents et toujours avec le même effet extraordinaire. En résumé, une phrase totalement hors contexte qui produit parfaitement l’effet désiré. Ah ces rugbymen, des artistes, des vrais.

Et puis c’est tout…


C’est grâce à cette étonnante déclaration qu’est lancé dès aujourd’hui le troisième épisode du Jeu Concours organisé par LPLPC.
À chacun de trouver une phrase du même acabit, à savoir totalement à côté de la plaque mais parfaitement efficace, pouvant servir pour un contexte donné, à préciser lui-aussi.
Vos propositions en commentaires…


Toute la poésie rugbystique sur LPLPC : 1234

Les premiers épisodes du Jeu Concours de LPLPC : 12


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s