Poésie ovale – 03


« Jojo, il va faire vingt heures de bus pour prendre un carton au bout de cinq minutes. Y a que des rouquins là-bas. Le premier qui bouge, je vais l’assaisonner. »



Dans la série la phrase la plus cocasse, la déclaration de Jojo, joueur de rugby original, en train de s’apitoyer sur son propre sort à propos du match de rugby évoqué précédemment.
Alors, évidemment on pourra critiquer et y voir de la perfidie mêlée à une once de méchanceté gratuite, mais c’est là encore mal connaître les us et coutumes, voire les traditions, du monde ovale. Car si Jojo a bien fait vingt heures d’autocar en deux jours, il n’a pris aucun carton et aucun rouquin n’a eu à se plaindre du déroulement de la partie. Le joueur a d’ailleurs été exemplaire et performant. Sa phrase se transforme donc en parfait exemple de bonne préparation mentale, juste histoire d’évacuer la pression.

Et puis c’est tout…


Toute la poésie du Rugby sur LPLPC : 12


Publicités

3 réflexions sur “Poésie ovale – 03

  1. franchement, elle est classée « con » et qualifiée de « cocasse » mais on n’est pas loin du « culte » si on me demande !
    faut-il y voir une caractéristique ontologique des Jojo ?

  2. Pour le classé « con », c’était une erreur pas juste, rectifiée dorénavant.
    Et sous la pression de la vox populi, la phrase est également désormais classée culte…

    Quant aux caractéristiques du Jojo, les études nombreuses sont en cours, mais le sujet étant très spécial, la tâche est très ardue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s