Nouveau suicide chez France Télécom


« Sur les conseils de son médecin du travail, il s’est pendu aujourd’hui à son domicile à Lannion. »



grabyDans la série la phrase la plus con – et à double titre, la révélation magnifique de Capucine Graby, journaliste à itélé, concernant le nouveau suicide dans l’affaire qui gargarise les médias depuis maintenant plus d’un mois.

Alors c’est parfaitement stupide, tout simplement parce que la dite présentatrice et ses collaborateurs feraient bien d’apprendre à tourner leurs phrases d’une meilleure manière ou simplement de réviser la bonne utilisation de la ponctuation. En tout cas, si l’information est véridique, il ne vaut mieux pas être à la place du dit médecin du travail.

En presque live ci-dessous, la magnifique révélation de la journaliste :

(cliquez sur le triangle pour lancer la lecture)

http://www.opendrive.com/files/5643492_oyBIu/suicide.mp3%20


C’est encore plus con lorsque l’on écoute le titre dans son intégralité et qu’on gratouille un peu pour faire parler les chiffres :

« Un 25ème salarié de France Télécom s’est suicidé en Bretagne. 25ème suicide en près de deux ans, c’est un ingénieur de 48 ans en arrêt maladie depuis un mois. Sur les conseils de son médecin du travail, il s’est pendu aujourd’hui à son domicile à Lannion. »

En presque live ci-dessous :

(cliquez sur le triangle pour lancer la lecture)

http://www.opendrive.com/files/5643493_LFc0x/suicide2.mp3%20


Alors 25 suicides en près de deux ans, cela fait donc 12,5 suicides par an.suicide

Mais il faut rectifier l’exactitude de cette donnée, puisqu’en réalité cela fait exactement 25 suicides en 19 mois, le dernier fait similaire s’étant déroulé fin septembre et pour lequel il était titré « 24ème suicide en 18 mois chez France Télécom. »

En appliquant une élémentaire règle de trois, cela nous porte donc à un chiffre de 15,8 suicides par an pour les employés de l’entreprise de téléphonie française. En regardant les chiffres officiels, on constate donc que cela est inférieur à la moyenne nationale pour une catégorie sociale donnée. Avant de s’exciter comme des forcenés,  il sera conseillé à chacun de  de lire sur ce sujet l’article révélateur : « Vague de suicides à France Télécom, vraiment ? »

Il est donc légitime de s’interroger sur tout ce remue-ménage qui agite les médias et cette entreprise depuis maintenant trop longtemps. Pourquoi personne ne parle des suicides dans la police française ? Pourquoi pas un titre sur les suicides chez les mères célibataires ? Pourquoi aucune étude sur les suicides chez les professeurs ? Pourquoi pas une action pour contrecarrer les suicides chez les représentants de commerce ? Pourquoi une absence manifeste d’information sur les suicides chez les marins-pêcheurs ?

Tout simplement parce que chez France Télécom, il n’y a que des méchants patrons, ces affreux-vilains-pas-gentils-qui-font-du-mal-aux-gentils-exemplaires-et-dévoués-salariés. Les statistiques le montrent là encore, c’est tout simplement affreux : depuis le début des années 2000, le taux de suicide a considérablement diminué chez France Télécom.

Bouh les vilains ! C’est vraiment scandaleux !

Et puis c’est tout…


nb : mise à jour le 16 octobre 2009


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s