Prix Nobel


« Le comité Nobel a choisi Barack Obama, le président américain, précisément pour ses efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie et la coopération internationale et le comité Nobel a visiblement insisté et a été beaucoup attaché aussi au fait que Barack Obama voulait un monde sans arme nucléaire. »



nobelDans la série la phrase la plus con, la justification de la remise du prix Nobel de la Paix au président américain.
Cette récompense tant convoitée fait souvent rire ou sourire au moment où elle est décernée. Et là, ce fut encore une fois splendide.

Concernant ce sujet précis, il est possible de se demander pourquoi d’autres présidents américains ou d’autres chefs d’états ou de gouvernement tout court ne sont pas eux aussi récompensés. Chaque arrivée au pouvoir s’accompagne toujours, pendant une durée plus ou moins longue, d’une tentative – et il ne s’agit que de coups d’épées dans l’eau – de renforcer la collaboration entre les peuples et la diplomatie des différents états.

En gros, cela se résume à annoncer à l’Iran « on va essayer de causer autour d’une table« , de dire à la Corée du Nord « dites donc, c’est pas bien ! pas bien du tout » ou encore de faire quelques remontrances légères à la Chine. Pendant ces invraisemblables tentatives, en contrepartie, des troupes supplémentaires sont envoyées en Afghanistan ou dans d’autres zones de conflits du globe. Mais c’est pour la Paix, alors forcément.

La situation n’évolue finalement aucunement, mais des efforts notables – sic – sont entrepris. Comme là ils sont extraordinaires, forcément ça fait la différence. Soit.nobel2

La justification la plus risible reste bien le fait de dire que Barack Obama mérite ce Prix Nobel parce qu’il souhaite un monde sans arme nucléaire. C’est magnifique ! Splendide. Incontestable. Grandiose. Il est évident qu’il est le seul homme politique à avoir déclaré cela et à finalement émettre un avis si radical.

Mais cela donne de l’espoir à tous ceux qui luttent dans l’ombre. Car si une telle intention peut être primée, il faut à tout prix créer un comité de soutien à Pépin le Gentillet pour sa nomination à ce concours en 2010. Et oui, rappelez-vous : le brave Pépin lutte depuis tant d’années pour la disparition de tous les vilains qui jonchent la planète, clamant chaque jour son incroyable slogan : « Les méchants, c’est pas bien ! »

Tous derrière Pépin pour le Nobel de la Paix 2010.

Et puis c’est tout…



En presque live ci-dessous :
(cliquez sur le triangle pour lancer la lecture)

http://www.opendrive.com/files/5634315_9mbfp/nobel.mp3%20

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s