Presque


« Le noir, on oublie presque qu’il est noir. »



obama2Dans la série la phrase la plus con et aussi la plus confuse, la déclaration de l’envoyée spéciale de Canal Plus, Anne Sinclair, chargée de couvrir les élections présidentielles américaines pour le « Grand Journal » de Michel Denisot.

Donc là, ce qu’il faut faire, c’est surtout ne pas essayer d’analyser ou de comprendre ce qui se cache derrière le ‘presque‘, derrière le ‘noir‘ ou derrière la phrase dans son intégralité. Parce que cela reste ambigu quand même.

Et puis c’est tout…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s